Prism’emploi a conclu le 26 mars avec 4 organisations syndicales de salariés de la branche (CGT, CFDT, UNSA et CFE-CGC) un avenant n°2 au régime de prévoyance des salariés intérimaires, non-cadres et cadres. L’un des objectifs a été de prendre des mesures d’urgence visant à rétablir l’équilibre financier du régime recommandé par la branche, impacté par la crise sanitaire.
                                  
A cette fin, plusieurs mesures de rétablissement ont été adoptées par la branche, portant à la fois sur une évolution des taux de cotisations et une révision de la répartition de la cotisation pour les salariés intérimaires non-cadres, à compter du 1er mai prochain (cf. dépêche n°31/2021 du 29 mars 2021). La couverture prévoyance n’a pas, en revanche, été modifiée, afin de garantir à l’ensemble des salariés intérimaires un niveau élevé de protection sociale, en particulier dans le contexte de crise sanitaire actuel.

L’avenant n°2 entre en vigueur à compter du 1er mai prochain.
                                                              
Les dispositions de cet avenant sont obligatoires pour l’ensemble des ETT/ETTI adhérentes à Prism’emploi et s’imposent également à leur assureur.
                                                             
Pour les ETT/ETTI non adhérentes à Prism’emploi, les dispositions de l’avenant n°2 deviendront obligatoires au lendemain de la publication au Journal Officiel de l’arrêté d’extension.

Les fiches prévoyance a télécharger

L’ARRÊT DE TRAVAIL EN CAS D’ACCIDENT DU TRAVAIL OU DE TRAJET

L’INVALIDITE

LE DECES

L’ARRET DE TRAVAIL POUR MALADIE